La fabrication du savon …


La fabrication de savon est une activité ancestrale, pratiquée depuis l’Antiquité! Elle n’a cessé d’évoluer à travers les siècles, et de s’enrichir de savoirs faire provenant des quatre coins du monde … Jusqu’au jour au l’industrie y a mis le bout de son nez, standardisant les ingrédients utilisés pour fabriquer du savon (huile de palme, graisse d’abattoir …) et ajoutant pléthore de produits d’origine synthétique.

Tous nos savons sont fabriqués selon le procédé de fabrication à froid (SAF), un procédé ancien, artisanal, respectueux de l’environnement et du consommateur.


Avantages des savons « SAF » ?


Les avantages d’un savons à froid sont nombreux …

Surgras et riches en glycérine naturelle, ils sont très doux, protecteur et nourrissant pour la peau.

Ecologique, ces savons sont 100% biodégradables et ne pollue pas l’environnement.

Par ailleurs, dans de bonnes conditions d’utilisation et de stockage (sur un porte savon sec), ils sont économiques : un savon fait minimum 100 grammes, et on estime qu’il faut environ 2 grammes de savon par douche!

Ces produits ne contiennent pas de conservateurs, ni de substances synthétiques dangereuses pour l’homme ou son environnement.

Un savon SAF ne génère pas de déchet! L’étiquette est recyclable/compostable, imprimée sur un papier FCE recyclé, fabriqué en France. Nos étiquettes sont par ailleurs imprimées chez un imprimeur situé à quelques kilomètres seulement de l’atelier!

Pour finir, la fabrication d’un savon à froid ne nécessite que peu d’énergie : un mixeur pour mélanger la préparation, et … l’huile de coude de la savonnière !


Concrètement, la « SAF », ça veut dire quoi?


Pour fabriquer un savon, il faut deux ingrédients principaux :

    – De l’hydroxyde de sodium (de la soude) pour les savons solides, ou de l’hydroxyde de potassium (potasse) pour les savons liquides

    – Des huiles végétales

Le mélange de ces deux ingrédients produits une réaction chimique entrainant la fabrication de glycérine et de savon. Le savon lave en emportant la saleté, et la glycérine hydrate et protège la peau! Il ne reste donc évidemment pas d’hydroxyde de sodium dans le savon final, c’est une réaction chimique complète!

L’hydroxyde de sodium et les huiles sont mélangés a très basse température (entre 35° et 40°), ce qui permet de préserver la qualité et les propriétés des huiles utilisées. Une fois la réaction produite, le savon « trace » : il change de texture, d’épaisseur.

C’est à ce moment là que l’on ajoute les huiles essentielles, les argiles ou les poudres de plantes qui donnent au savon leur caractère unique.

 

Afin de garantir soin et douceur à tous nos produits, nous travaillons sur chaque recette en excès d’huile : on diminue la quantité d’hydroxyde de sodium pour que les huiles se retrouvent en plus grande quantité, c’est le surgras du savon. Tous nos savons sont minimum 8% surgras pour garantir la protection et le soin des peaux les plus fragiles.

 

 


Des savons « enrichis » en huile?


Sur certains produits comme le Babayaga (enrichi en cameline) ou le P’tit loup (enrichi en amande douce), une autre huile est ajoutée « à la trace » : une fois que la réaction chimique a eu lieu. Ce procédé a pour but de ne pas transformer en savon l’huile ajoutée dans la préparation, qui se retrouvera uniquement en surgras, conférant des propriétés différentes au savon.


Des savons marbrés? Parfumés?


Certains des savons de notre gamme sont joliment colorés et/ou parfumés.

Tous les colorants sont naturels : argiles, poudres de plantes ou épices, ces ingrédients apportent des propriétés nouvelles au savon tout en leur conférant un aspect unique à chaque fois.

Pour parfumer les savons, seules les huiles essentielles (bio!) sont utilisées.

 

Les colorants comme les huiles essentielles sont ajoutés « à la trace », une fois la réaction de saponification bien avancée.

 

 

 

 


La « cure »


Une fois le savon préparé, celui ci est mis dans un moule en bois (fait maison!) chemisé de papier sulfurisé. Il y restera pendant 24 à 48h, le temps que la réaction de saponification s’achève, et que le savon durcisse.

Ensuite, il est démoulé, découpé, pesé, et mis à sécher pendant au minimum 5 semaines. Plus un savon est sec, plus il dure longtemps dans votre salle de bain!

Ne reste alors que l’étiquetage!